Et si on pensait à l'internaute...

par Julie Viguié • septembre 2021 • Illustration de Liane Langenbach

Expérience utilisateur, par Web Citronnade

Ou le syndrome de la bouteille de Ketchup®.
(Oui, c’est aussi le titre auquel on avait pensé pour cet article).

L’occasion pour nous d’évoquer avec toi ce qu’on appelle l’UX Design ou l’expérience utilisateur. Cette notion qui rappelle, d’une part, qu’un site doit être pensé pour l’internaute (avant tout !) et, d’autre part, qu’une expérience positive sur ton site est idéale pour que ton visiteur devienne client.

Loin d’être des expertes en UX (c’est un métier à part entière), cette notion est importante. Dans notre agence citronnée, lors de la conception d’un site, on garde donc en tête qu’on doit « faire plaisir » à l’internaute final (et pas seulement au client qui nous commande un site).

Le syndrome de la bouteille de Ketchup®

Pourquoi a-t-on évoqué la bouteille de Ketchup® ? Bonne question. On t’explique.

Si tu achètes ce type de produit, éventuellement de cette célèbre marque, tu as peut-être déjà opté pour leur bouteille en verre : un contenant super joli, un brin désuet avec son look vintage et en plus, recyclable : on avoue, ici on a craqué... Mais une fois seulement. Car oui, tout aussi jolie soit cette bouteille, elle n’est absolument pas pratique :

  • Il faut la retourner en avance pour que le coulis s’écoule (lentement) vers la sortie ; et pas possible de la mettre tête en bas dans le frigo.
  • Il faut presque à chaque fois la secouer pour faire sortir le coulis : pas facile de doser (vider le tiers de bouteille alors qu’on n’en a pas besoin… #stop le gâchis).
  • Quand on arrive en fin de pot, on a beau lui mettre la tête en bas, la secouer dans tous les sens, il y a toujours une partie du produit qu’on ne consommera pas et qui restera dans la bouteille.

Au final : oui, la bouteille en verre est très esthétique mais pas du tout pratique : expérience utilisateur à 3 sur 10...

Et dans cet exemple ketchupé®, la bouteille en plastique, avec le gros bouchon blanc orienté vers le bas est bien plus pratique : expérience utilisateur à 9 sur 10 (on enlève 1 parce que le plastique, ce n’est quand même pas fantastique).

Toute cette petite histoire pour te rappeler que sur un site web, c’est pareil ! Avoir une vitrine numérique esthétique et super jolie, c’est bien, encore faut-il qu’elle soit pratique et adaptée aux usages des internautes. Et souvent, sur ce point, ça pêche un peu.

Un site est altruiste

Et oui, on ne le répétera jamais assez : concevoir son site c’est, certes, se faire plaisir et fournir les informations que l’on souhaite ; mais la priorité réside aussi (et on dirait même surtout) dans les besoins de l’internaute. C’est à lui qu’il faut penser en priorité ! Et pour cela, il faut apprendre à laisser ses propres envies de côté (si celles-ci ne sont pas aussi celles du public visé).

On le sait, un site web, c’est un investissement aussi bien financier qu’en terme de temps. Alors, on se dit souvent que, comme on débourse tout de même une certaine somme, « on peut quand même se faire plaisir ! » Évidemment ! Ton site doit te plaire, c’est certain. Mais à trop vouloir se faire plaisir, on en oublie l’essentiel : le visiteur ! Tu crées un site pour lui, pour répondre à ses besoins, à ses questions.

Il est également important que le moment que l’internaute passe sur ton site lui confère un bon souvenir, une « émotion » positive. Pourquoi ? Parce que si son expérience digitale avec toi est positive, il sera bien plus enclin à pousser les portes de ta boutique ou à revenir sur ton site pour réaliser un acte d’achat.

Expérience utilisateur, par Web Citronnade

Comment ne pas oublier son internaute ?

Avant toute chose, il faut arrêter de se dire qu’on sait ce que veut notre internaute : la plupart du temps, on croit le savoir mais finalement, on n’est pas tout à fait dans les clous. Pourquoi ? Parce que, bien souvent, on ne sait pas qui est notre public idéal (le fameux persona) et même quand on le connaît, on ne l’a jamais questionné…
Dans ces conditions, pas facile de réaliser un support en adéquation avec ses attentes.

Alors, avant même de commencer à penser à ta communication print ou digitale, tu dois savoir à qui tu t’adresses. Même sans rentrer dans des détails poussés, il est essentiel d’avoir une vision (au moins globale) de l’internaute que tu dois toucher : des adultes, des jeunes, des personnes étrangères, des retraités ? Visiteront-ils ton site sur leur lieu de travail, sur leur canapé, dans les transports ? La journée, le weekend, la nuit ? ....Toutes ces questions permettent de comprendre le fonctionnement de ton internaute idéal (sans pour autant laisser les autres de côté). A partir de là, on pourra construire un site en adéquation.

Ensuite, n’hésite pas à sonder ton public. Et oui, on ne le fait pas assez, mais il est important de le questionner : passer un coup de fil à d’anciens clients, envoyer un sondage à tes prospects, ... Avec quelques questions, tu pourras avoir une tendance (voire même être surpris.e) par des attentes auxquelles tu n’avais pas songé (et qu’il faudra alors intégrer dans ton site).

Alors, avant d’offrir une bouteille de Ketchup® en verre à tes clients, demande-leur (et demande-toi) si c’est le bon produit ou non.

Et pour t’accompagner, Web Citronnade est là ! Passe-nous un petit coup de téléphone et on en discute.

Merci !

Logo Liane Langenbach, illustratrice

à Liane Langenbach qui a illustré cet article (et tant d'autres).
Une illustratrice engagée, pétillante et pleine de talent : chez Web Citronnade, on est fan !

(Re)Découvre son travail : visite sa page Instagram.