06 98 33 33 03 • 07 84 89 43 84 • webcitronnade@mailo.com       Facebook Linkedin Instagram Pinterest Bouge Ta Boîte

 
 

Newsletter & Emailing

par Julie Viguié • mai 2021 • Illustration de Liane Langenbach

Newsletter & Emailing par Web Citronnade

Deux outils différents pour ta communication

On les confond souvent : on emploie l’un au lieu de l’autre, on croit faire l’un alors que c’est finalement l’autre, on propose de s’inscrire à l’un alors qu’on aurait dû proposer l’autre... Normal, la newsletter et l’emailing sont de proches cousins : ils utilisent le même canal (= envoi d’un mail) pour exister et s’inscrivent tous les deux dans une stratégie marketing.

Cependant, ils ont beau être de la même famille, ils n’en sont pas moins différents : chacun son utilité, ses spécificités ; selon tes besoins, tu pourras utiliser l’un ou l’autre (voire même les deux).

On t’en parle aujourd’hui car, chez Web Citronnade, réaliser des newsletters ou des emails marketing (= emailing) fait partie de notre offre : créer avec toi un modèle sur-mesure pour envoyer à ta liste d’abonné.e.s : c’est dans nos cordes.
Et en plus, on adore ça ♥
On essaie également d’inscrire l’élaboration de ces outils dans une démarche de communication durable : on est OK pour les élaborer mais pas n’importe comment ni même à outrance. Tu connais notre précepte du « moins mais mieux » : on l’applique également dans ces outils de promotion, y compris les nôtres.
Alors, ça méritait bien un petit article, non ?

C’est également l’occasion de t’aider à y voir plus clair sur ces deux outils : newsletter et emailing : quelles sont leurs différences, leurs atouts, leurs codes ? Ainsi, on l’espère, tu pourras mieux les comprendre et surtout, bien les utiliser pour ta communication.

Spoiler Alert : évidemment, on te proposera, à la fin de cet article, de t’inscrire à notre newsletter hé hé ;-p

La newsletter informe

Il s’agit d’un outil d’information, de fidélisation : grâce à elle, tu donnes un RDV récurrent à ton lecteur, pour lui parler de toi, de ton entreprise, de ton domaine d’activité mais aussi de ce qui l’intéresse lui/elle...

On la retrouve parfois sous le nom de « lettre d’informations » ou d’« infolettre », de « gazette, »... bref, tu peux lui donner le petit nom que tu veux mais dans le jargon web citronné, on parlera de newsletter.

On ne (se) vend pas dans une newsletter...

Si tu mets en place une newsletter, ce n’est pas pour te vendre ou vendre quelque chose (ça, c’est le rôle de l’emailing) : il s’agit vraiment d’un outil pour garder du lien et te raconter.

Évidemment, indirectement, cela permet à tes lecteurs de bien te connaître, donc d’avoir davantage confiance en toi et, potentiellement, d’avoir envie de solliciter tes services ou produits. #CQFD

Grâce à la newsletter, tu vas pouvoir :

  • informer de ton actualité : ta présence lors d’un salon à venir ou un feedback sur un salon passé
  • donner ton avis sur ce qui se passe dans ton domaine : l’impact du Covid, les nouvelles normes en vigueur...
  • faire découvrir les coulisses de ton entreprise : ton nouveau bureau, l’accueil d’un.e salarié.e, ...
  • partager une chouette découverte : un nouveau podcast, l’interview d’un.e partenaire...
  • donner un bon conseil
  • faire découvrir ton dernier article de blog
  • ... etc ...

Tu vois l’idée ?

Il s’agit aussi (et surtout) de fournir une information exclusive aux lecteurs de ta newsletter : chacun d’eux t’a donné, à minima, son prénom et son email pour la recevoir : il s’agit de données personnelles et d’un certain acte de confiance de sa part tout de même : en retour, il attend autant « d’intimité » sur les infos que tu vas lui transmettre.

La ligne éditoriale
Un petit aparté pour rappeler qu’une ligne éditoriale (ou stratégie éditoriale, voire calendrier éditorial) prend tout son sens ici : savoir, prévoir, anticiper ce qu’on va communiquer dans sa newsletter et ses différents outils de communication est la clé de la réussite ! Tu en as une ? Si ta réponse est non, il va falloir sérieusement y songer... On en parle si tu veux.

Choisir son rythme (et s’y tenir !)

Ce qui prime dans la mise en place d’une newsletter, c’est sa récurrence : que tu choisisses d’en faire une chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre, chaque année, peu importe : du moment que tu gardes ce rythme !

Chez Web Citronnade, on aime comparer la newsletter à l’abonnement à un magazine ou à un journal : tu connais la fréquence à laquelle tu dois le recevoir et, si tu es comme nous, tu es souvent impatient.e quand la date approche. Évidemment, quand ta revue arrive, tu es ravi.e mais si elle est en retard, ça te laisse un goût amer...
Pour la newsletter c’est tout pareil : être régulier.e dans sa diffusion permet à tes lecteurs d’être prêts pour ce RDV et d’avoir une « bonne impression » de ton entreprise.

Réussir sa newsletter

La newsletter est un outil de communication qu’il faut (comme tous tes autres outils) soigner.

Voici nos conseils pour une newsletter au top :

  • Établir une trame, un modèle identique pour toutes tes newsletters (1 type d’info = 1 rubrique)
  • Respecter le rythme annoncé
  • Ne pas se vendre
  • Toujours proposer un lien pour se désabonner
  • Proposer un objet de mail attractif et explicite
  • Ne pas faire trop long (au besoin, renvoyer vers un site web ou découper en plusieurs newsletters)
  • Intégrer des boutons d’action tels que « lire » ou « en savoir plus » pour générer du trafic vers ton site (ou tes réseaux sociaux)
  • Être original.e et pertinent.e : avec une newsletter créée sur-mesure, c’est le top ! Et ça tombe bien, c’est justement ce qu’on propose chez Web Citronnade...

On te conseille aussi de te former sur le sujet : comme tout outil digital, elle a ses usges, différents supports et quelques spécificités (1 journée avec Web Citronnade et tu seras paré.e !).

Chez Web Citronnade, on a un rythme de 4 newsletters par an (une à chaque saison) : pas besoin d’en faire davantage pour te partager nos infos.
On la réalise bien évidemment sur-mesure (pour avoir la main sur le code et l’alléger au max) et avec un minimum de médias (histoire de ne pas plomber le poids de celle-ci).
Tu y retrouveras nos dernières actus croustillantes, quelques bons conseils citronnés, un site coup de cœur mis en avant et nos prochains événements.

Newsletter & Emailing, par Web Citronnade

L’emailing vend

Contrairement à la newsletter, l’emailing (ou email marketing) permet de faire la promotion d’un produit, d’une prestation, d’une nouvelle offre à un instant T en mettant un coup de boost dans sa commercialisation.
Il s’agit d’un outil de communication ponctuel, en « one shot » si besoin qui doit avoir un impact marketing : augmenter le trafic sur ton site et/ou générer du chiffre d’affaire notamment.

L’objectif de vente est clairement affiché et assumé : on envoie un email marketing pour vendre ou convertir son lecteur en client. Ainsi, pas besoin d’y aller par 4 chemins : afficher les tarifs, avoir des boutons d’action tels que « commander » ou « acheter » : c’est normal dans un emailing.

L’emailing automatique

Tu as peut-être aussi entendu parler d’email automatique : tu sais cette série de mails que tu reçois après avoir téléchargé un livre blanc par exemple.

Cette succession de messages est programmée à l’avance et prévue après une action précise réalisée. Ce scenario a un objectif précis et se fait aussi de manière ponctuelle.

Réussir son emailing

Le principe de base d’un emailing est qu’il doit se concentrer sur 1 seule info, 1 seule offre, avec 1 seul objectif / 1 seule action.

Pense également à :

  • intégrer des boutons d’action,
  • rester vigilant sur la version mobile,
  • soigner ton nom d’expéditeur : c’est la première chose que verra ton/ta futur.e client.e.
  • Insérer un objet d’email vendeur : il faut donner envie à son destinataire de l’ouvrir !

Dans le cadre du lancement d’un nouveau produit ou à une date clé de ton calendrier, l’emailing est un superbe allié dont il ne faut tout de même pas abuser.
Certes, l’internaute a consenti à s’inscrire pour recevoir ce type de mails, mais pas en abondance non plus. Tout comme tu acceptes potentiellement quelques publicités ici et là, on imagine que tu deviens plus hostile quand il y en a trop, non ?

Chez Web Citronnade, on envoie parfois des emailing, mais pas souvent. Si on le fait, on se contente d’en faire 2 par an, sur le même principe que la newsletter : sur-mesure et avec peu de médias.
Pour ce qui est de l’email automatique, on ne l’a pas encore testé et, pour tout t’avouer, on trouve cela un peu trop intrusif et « insistant » pour nous : ce n’est pas vraiment notre tempérament, alors pour l’instant, on ne s’en sert pas car on ne s’y retrouve pas...

Petits conseils citronnés

  • Attention au poids des médias : tout comme sur ton site web, reste vigilant sur ce point pour ne pas alourdir ton mail (et donc son impact)
  • Applique là aussi notre précepte préféré du « moins mais mieux » : mieux vaut 3 ou 4 newsletters par an ultra qualitatives et pertinentes qu’une chaque semaine dénuée d’intérêt
  • Ne lésine pas sur la notion de protection des données : un lien vers ta page RGPD est obligatoire avant le bouton d’inscription à ta newsletter (et elle doit contenir les informations relatives au traitement que tu feras des données ainsi récupérées).
  • Réfléchis à l’idée d’offrir quelque chose en échange du mail de ton lecteur : le principe du « donnant donnant ». Un livre blanc, une check-list, un bon de réduction, ...
  • Soigne aussi la partie basse (= le footer) de tes newsletters ou emailing : elle contient tes coordonnées de contact et quelques liens toujours utiles
  • Enfin, choisis bien ta plateforme* pour mettre en place ces outils : il en existe plusieurs avec des versions gratuites ou payantes, des fonctionnalités diverses, des rapports différents,... : à toi de trouver le support qui te convient le mieux.

*Sendinblue, Mailchimp, Hubspot, Mailjet, Mailpoet, Sarbacane, ... par exemple (liste non exhaustive, bien évidemment).

 

Que tu choisisses de mettre en place une newsletter récurrente ou une campagne d’emailing ponctuelle, cela nécessitera un peu de travail et de temps à y investir.
Pour t’accompagner, la team Citronnade est là, si tu le souhaites : contacte-nous !
En tout cas, si tu nous partages le lien d’inscription à ta newsletter et que ton domaine d’activité nous intéresse, il y a des chances pour qu’on s’y inscrive : à bon entendeur...

Et si tu te formais ?

Maintenant que tu en sais un peu plus sur la newsletter, tu auras compris tout l'intérêt de cet outil.

Web Citronnade te propose 1 journée de formation "Newsletter"

Le lundi 21 juin 2021

de 9h à 17h, à Vannes / Plescop (56)

 

En savoir plus

 

Merci !

Logo Liane Langenbach, illustratrice

à Liane Langenbach qui a illustré cet article (et tant d'autres).
Une illustratrice engagée, pétillante et pleine de talent : chez Web Citronnade, on est fan !

(Re)Découvre son travail : visite sa page Instagram.