06 98 33 33 03 • 07 84 89 43 84 • webcitronnade@mailo.com       Facebook Linkedin Instagram Pinterest Bouge Ta Boîte

 
 

J'veux du web vert !

par Julie Viguié • novembre 2020 • Illustration de Liane Langenbach

les origines du blogging, par Web Citronnade

Oh là là ! On en voit déjà qui se demande ce que ce titre peut bien cacher... du web vert ?!?!
On en voit d’autres qui savent très bien de quoi il en retourne et qui commence à pâlir… Pas de panique ! Tout va bien se passer.

Alors oui ! On ose associer le terme « web » au mot « vert » qui, dans le cas présent, fait bien référence à l’écologie, à l’environnement, etc …

Et oui ! On ose même dire qu’il est possible que nos sites soient plus « verts ».

Et on ira même plus loin en précisant que cela devient indispensable aussi bien pour notre chouette planète, mais aussi pour la performance de ton site.

Web Citronnade : studio web engagé

Comme tu le sais, chez Web Citronnade, on est engagé pour la planète, pour le respect du vivant et on aimerait bien laisser un environnement digne de ce nom à nos enfants (et petits enfants) : membres d’associations locales de transition, végétarienne, adeptes du bio et des produits locaux, de ceux qui marchent pour le climat ou se rassemblent pour les Coquelicots…
Impossible alors de ne pas intégrer toutes ces valeurs dans notre quotidien pro !

Alors oui, le monde du web n’est pas le secteur le plus écolo qui soit (bien au contraire). Il n’en reste pas moins que, sans l’envie de revenir à l’âge de pierre, il est important de faire attention au poids du numérique dans nos sociétés et dans nos usages : c’est avec cet état d’esprit qu’on créé et qu’on s’occupe de ton site chez Web Citronnade.

Au démarrage de l’aventure citronnade…

Allier ses convictions écologiques au métier de web designer, ce n’est pas inné et pas toujours simple. Au lancement de Web Citronnade, on était un peu perdue et on se sentait quand même seule.

Taper sur Google « web vert », « site internet responsable », « hébergement vert » ou « comment faire un site internet écologique » n’a pas amené énormément de réponses pertinentes…

Ceci dit, après de loooooongues heures de recherches, on a enfin découvert que, d’une part, on n’était pas seules dans cette quête (Youpi !) et, surtout, on a ajouté dans notre vocabulaire un nouveau terme qui allait enfin pouvoir définir l’orientation qu’on voulait donner à Web Citronnade :

l’éco-conception web.

Alors là encore, pas de panique s’il vous plaît. Pour ceux qui seraient déjà partis dans un délire en s’imaginant l’éco-conception web comme un monde de sites internet tristounets, sans images, ni couleurs, un site vide, moche, sans aucune fonctionnalité, où en s’ennuie, etc… revenez parmi nous parce que vous n’y êtes pas du tout !

Petite note : depuis mars 2019, Julie, créatrice web citronnée, est certifiée en écoconception web (#fierté) : autant te dire que, depuis, on est chaque jour meilleure sur le sujet.

L’éco-conception web ?

En pianotant sur la toile, tu trouveras, toi aussi, divers articles et infos très intéressantes sur cette thématique, avec peut être parfois des approches différentes sur certains points.

Mais tout part d’un constat simple et sans équivoque : le web pollue.
Les serveurs, les échanges de données, leur stockage, la fabrication de nos équipements, leur fin de vie, nos usages, …sont un immense gouffre énergétique.

Le principe de l’éco-conception web est donc, d’une part, d’avoir conscience de cette pollution numérique.

D’autre part, il s’agit de trouver le juste équilibre entre l’envie d’avoir « un site moderne qui correspond à mon besoin et à ma cible » et la nécessité de limiter certaines ressources pour alléger son empreinte numérique.

Bref, l’éco-conception web c’est faire du web moins impactant, mais aussi (et surtout) plus efficient, avec juste ce qu’il faut sans le superflu.

Les 3 piliers de l’écoconception sont : simplicité, frugalité et pertinence.

Avec ça, on a tout dit, non ? C’est assez explicite, tu ne trouves pas ?

Finalement, on aurait presque envie de te dire que c’est de la conception web « de base », celle qu’on devrait, de toute façon, tous pratiquer.

j'veux du web vert, par Web Citronnade

Eco-concevoir ton site.

Finalement, un site qu’on qualifie ici de « vert » (entendez dans une démarche éco-conçue) amène simplement de bien le penser et de le réfléchir un minimum en amont.
On a presque envie de dire que, de toute façon, c’est quand même la base lorsqu’on travaille sur un projet web : discuter, réfléchir, tester, questionner…

Au-delà de ça, plusieurs usages permettent de limiter le poids et l’impact d’un site web (et certains sont vraiment à la portée de tous) :

  • Réduire la taille de ses images (oui, oui, celle qui fait 4000 pixels de large alors que son emplacement en fait 300, elle peut peut-être être optimisée, non ?).
  • Se demander pour chaque page et/ou fonctionnalité souhaitée si elle a vraiment un intérêt : ne serait-ce pas un effet de mode ? Est-ce que ça apporte un truc en plus à ton internaute ?
  • Faire un code propre, qui durera dans le temps : ça évitera de voir son site « sauté » tous les quatre matins…

Et GOOGLE alors ?

Et bien notre ami Google, lui, ce qu’il aime ce sont les sites rapides et performants, et tu sais quoi, un site écoconçu est généralement bien plus efficace et performant : bonne nouvelle !

Tu l’auras compris, chez Web Citronnade, c’est l’orientation qu’on a prise : créer des sites web le moins impactant possible pour la planète.
Un créneau pile poil en accord avec nos valeurs et des méthodes de travail qui nous conviennent parfaitement.
Si tu veux en discuter, tu peux nous contacter ! On a tellement de choses à raconter sur le sujet…
Et toi, ton site, quel est son impact ?

Merci !

Logo Liane Langenbach, illustratrice

à Liane Langenbach qui a illustré cet article (et tant d'autres).
Une illustratrice engagée, pétillante et pleine de talent : chez Web Citronnade, on est fan !

(Re)Découvre son travail : visite sa page Instagram.