06 98 33 33 03 • 07 84 89 43 84 • webcitronnade@mailo.com       Facebook Linkedin Instagram Pinterest Bouge Ta Boîte

 
 

Portrait : Liane, illustratrice du blog citronné

par Julie Viguié • novembre 2021 • Illustration de Liane Langenbach

interview Liane, par Web Citronnade

Voilà maintenant un an que notre blog est lancé !
Et pour illustrer chacun de nos articles, tu l’as remarqué, on a fait le choix de travailler avec une artiste illustratrice graphiste : Liane Langenbach.

On ne te l’avait pas présentée jusqu’alors : c’est le bon moment nous semble-t-il !
Car oui, vous êtes plusieurs à nous interpeller sur nos chouettes illustrations chaque mois et à nous demander « mais qui réalise tous ces jolis dessins sur le blog ? ».

On apporte donc la réponse à tous les curieux avec cet article un peu particulier : entre rédaction et interview, plein phare sur Liane.

Pourquoi travailler avec une illustratrice ?

Tout d’abord, revenons à la genèse de cette collaboration.

Nous, les citrons, souhaitions lancer notre blog : pour t’en dire davantage sur notre manière de travailler, pour optimiser le SEO de notre site, pour ajouter notre pierre à l’édifice...
Qui dit article de blog, dit illustration de celui-ci : vidéo, infographie, photo, dessin... Le choix est vaste pour cela.

> Alors oui, on aurait pu prendre des photos sur Pixabay mais, on t’en a déjà parlé, rien ne vaut des photos faites par des pros !
> Oui, on aurait pu fouiner sur Freepik pour trouver des illustrations gratuites toutes prêtes mais, là aussi, ce n’est pas notre tasse de thé.
> Oui (encore), on aurait pu réaliser des vidéos, c’est tendance mais c’est trop lourd et peu écoconçu pour nous.
> Et oui, on aurait pu se lancer dans la création de pictos ou d’illustrations nous-mêmes : on a les outils, quelques bases mais on te l’a dit : chacun son métier et nous ne sommes ni graphistes ni illustratrices...

Notre choix de travailler avec un.e pro pour illustrer nos articles de blog s’est donc naturellement imposé.

Pourquoi Liane ?

Et bien pour être très honnêtes, c’est un peu le hasard qui a mis Liane sur notre chemin au moment opportun. On la suivait déjà sur les réseaux et son travail nous avait déjà bien tapé dans l’œil. #onestfan♥

Alors en pleine réflexion concernant notre blog, Liane lance au même moment une publication pour de futures collaborations : quelle aubaine ! Celle-ci tombe à point nommé !

Un peu fébriles, on se dit qu’il faut tenter le coup : travailler avec elle serait génial. C’est donc pleines d’espoir qu’on lui adresse un mail : « Dis Liane, on est une agence web et on va lancer notre blog : on aimerait tellement que tu puisses illustrer chacun de nos articles : ça te dit ? ». Et devine quoi, elle nous a dit Oui !
A l’agence, cette nouvelle a déclenché une véritable euphorie : confetti, paillettes et chants de joie inondaient alors le bureau ! Et c’était le début d’une chouette collaboration.

Après quelques coups de fil, on apprend à mieux la connaître : et là, de conquises on passe à super-méga-conquises. Et tu veux savoir pourquoi ? La réponse est ici :

Hello Liane ! Alors, pour les lecteurs de notre blog citronné, veux-tu bien te présenter rapidement : qui es-tu ? Ton métier ? Ton parcours ?
 
Hello Julie & Griselda !
Je suis illustratrice graphiste indépendante depuis 5 ans.
J’ai 38 ans, je m’y suis donc mise un peu tard ;)
J’ai toujours hésité entre une carrière artistique ou une carrière de chercheuse, et après le bac, j’ai choisi la seconde voie : je voulais être enseignante-chercheuse en art contemporain japonais (oui, c’est spécifique) !
Pendant de trèèèès longues études dans cette voie, j’ai fait plein de métiers différents : employée à la bibli universitaire, caissière en librairie, vendeuse en papèterie, en magasin de chaussures, prof de français au Japon... J’avais la bougeotte et l’envie de voyager.
Finalement, un peu avant la trentaine, je me suis bien dit que la voie universitaire finirait vite par m’ennuyer. Mon côté artistique m’a rattrapé.
J’ai tout plaqué et je suis partie travailler comme dessinatrice dans un salon de tatouage à Nîmes. Je dessinais les modèles qui étaient ensuite tatoués par les tatoueurs sur nos clients. Ça a été mon premier travail lié au dessin, ça m’a transformée et montré qu’on pouvait vivre de ses créations.
J’y suis restée 4 ans, mais je n’avais pas l’ambition de devenir tatoueuse. Je suis donc partie pour me lancer à mon compte comme illustratrice graphiste. Tout était nouveau et c’était un sacré challenge ! Je me suis éclatée comme jamais à découvrir ce nouveau métier.

Alors, on ne t’avais pas menti, hein : elle est top n’est-ce pas !

Des valeurs partagées

Et pour couronner le tout, un trait commun nous unit (et pas des moindres) : notre engagement écologique.
Et oui, au-delà d’un sacré coup de crayon, Liane est aussi une personne impliquée dans sa vie perso et pro : les projets qu’elle entreprend et les collaborations qu’elle fonde ont du sens et s’inscrivent dans une démarche responsable qui fait évidemment écho chez Web Citronnade (et dans nos vies privées aussi).

Liane, tu nous en dis plus sur tes valeurs, ton engagement et tout et tout ?
 
En 2015, mon chéri et moi on est tombés par hasard sur une interview de Béa Johnson. On a acheté son livre dans la foulée et on s’est lancés dans l’aventure Zéro Déchet.
Ce premier pas vers un mode de vie et de consommation plus conscient en a entrainé d’autres, notamment le minimalisme, qui est sans doute un des modes de pensée qui me touche le plus. On s’est peu à peu défaits de 90% de nos affaires (et il y avait du boulot !).
Aujourd’hui, on peut dire qu’on a un mode de vie alternatif : il y a deux ans, on a lâché notre appartement pour vivre la moitié de l’année sur une pénichette amarrée au port de Bordeaux (et là, le minimalisme m’a bien aidé, je n’aurais jamais pu y faire rentrer ma bibliothèque ni mon ancienne garde-robe !!!).
Le reste du temps, on sillonne la France et l’Europe avec notre chat, en voiture électrique, en travaillant comme digital nomads (mon compagnon est web developper et peut donc lui aussi travailler à distance). Nos voyages en France ont pour but de profiter de nos proches qui sont éparpillés un peu partout, tandis que nos voyages en Europe nourrissent nos envies de voyage et de découverte.
Pour nous loger, on utilise le système d’échange de maison, via le site Home Exchange : des invités viennent sur notre bateau pendant qu’on va chez eux. On aime beaucoup cette idée d’échange plutôt que de location, les rencontres qu’on fait avec nos hôtes sont tellement plus riches !

Bref, on est alors certaine de faire le bon choix ; travailler avec elle donne aussi du sens aux mots et aux valeurs que l’on expose régulièrement :

  • Faire appel à des pros est toujours une (excellente) bonne idée
  • Travailler avec des personnes qui ont les mêmes valeurs que nous amène beaucoup de légèreté et nous fait grandir.

Si toi aussi tu es dans le même mood que nous : n’hésite pas un instant à la contacter ! Elle a plusieurs cordes à son arc : dessins, logo, affiches, ... Elle en parlera d’ailleurs bien mieux que nous :

Liane, sur quels types de projets tu travailles en général ?
 
Je travaille principalement pour des projets engagés sur la question écologique. Ça a du sens pour moi de concilier mes valeurs écolos avec ma vie professionnelle, et de ne pas les limiter à ma vie perso.
Mes clients peuvent être des entreprises écoresponsables ou des associations. On collabore ensemble pour développer leur communication visuelle et ainsi mieux transmettre leur message engagé et sensibiliser le public.
Il peut s’agir de créer leur identité visuelle (logo et charte), ou de développer leurs supports de communication : sur leurs réseaux sociaux, leur site web (comme des illustrations d’articles de blog par exemple 😉), ou de supports imprimés : affiches, dépliants...
Je me sers à la fois du graphisme et de l’illustration. J’aime ce qu’apporte le dessin et l’illustration dans une mise en page graphique : ça remet de l’humain dans le graphisme, de l’émotionnel, de la subjectivité.
L’autre aspect important dans mon travail, c’est la partie de conseil : j’accompagne mes clients pour leur proposer des supports qui sont eux-mêmes écoresponsables. Ca ne sert à rien de parler d’écologie sans appliquer ce qu’on dit ! On discute donc ensemble pour trouver les alternatives les plus propres possibles : fichiers légers, impression écoresponsable, écoconception de logo...
Depuis l’année dernière, je travaille aussi avec des maisons d’édition pour illustrer des livres qui parlent d’écologie, de minimalisme ou de zéro déchet.

Concrètement, comment se passe cette collaboration citronnée ?

Ça se passe plutôt (très) bien ma foi ! Une collaboration simple, fluide et naturelle.

Et toi Liane, t’en penses quoi de notre collab’ ?
 
J’aime travailler avec Julie et Griselda, parce qu’on partage les mêmes valeurs de travail, pas seulement sur la question écologique ! J’ai choisi ce métier pour avoir plaisir à me lever chaque matin, ce n’est pas pour travailler avec des personnes ronchonnes. J’ai été séduite par la joie de vivre de la team citronnée ! Elles prouvent qu’on peut être professionnel.le et sérieux.se sans perdre son sens de l’humour et sa bonne humeur !
C’est aussi beaucoup de bonheur de me sentir respectée dans mon travail et mes compétences : elles me laissent carte libre pour chacune des illustrations et me font confiance à 100%. C’est rare ! Chaque mois quand je leur envoie mon croquis, j’espère être à la hauteur de leurs attentes.

Dans notre métier, on travaille régulièrement avec d’autres professionnels : graphistes, photographes, ... On est plutôt bien loties car les relations avec ces partenaires se passent globalement très bien.

Pour la conception d’un article de blog citronné

Sur la partie blog de l’agence, on applique les bons conseils qu’on te donne régulièrement (il n’y a pas de secret) #faitescequejedis&cequejefais

  • En premier lieu, notre calendrier de publications est prévu pour l’année à venir. Et oui ! On sait déjà quels sujets nous allons aborder sur notre blog, quel ton, pour quelle finalité... Le B-A-BA.
  • Ensuite, place à la rédaction de chaque article : la partie la plus longue mais la plus intéressante aussi.
  • Une fois rédigé, nous soumettons celui-ci à Liane.

Et c’est là que la magie opère... Liane trouve toujours le bon angle pour mettre en dessin nos articles : on lui donne carte blanche : aucune directive, aucune orientation, rien ! Elle fait ce qu’elle veut et franchement, elle tape toujours pile dans le mille et nous surprend à chaque fois.

Comment fait-elle ?

Liane, dis-nous tout ! Comment trouves-tu l’inspiration ?
 
On imagine souvent qu’être artiste, c’est rester des heures devant sa toile ou sa page blanche en attendant que l’inspiration divine arrive. En fait, le processus est très construit et n’a rien de magique. C’est ce qui permet de toujours arriver à créer quelque chose, quel que soit le moment. Si je ne travaillais que quand me vient l’inspiration, je serais au chômage technique 80% du temps !
On ne crée jamais à partir du vide, maisà partir d’un ensemble d’éléments qu’on amasse et qu’on assemble, jusqu’à ce qu’on se dise « C’est bon, je peux commencer à dessiner. »
La première étape, c’est bien sûr de lire l’article que je dois illustrer. Ou plutôt, de l’éplucher. Je note tous les mots et expressions importantes, pour avoir un résumé des points principaux. Ça permet déjà de dégager quelques pistes pour l’illustration.
Je prends aussi soin de relever les expressions qui relèvent du langage imagé, les métaphores, les proverbes... A la fois parce que ça donne une bonne idée du mode de pensée de l’auteur.e, et parce que ça me donne encore d’autres pistes qui relèvent directement de l’univers de l’image.
A partir de là, je fais 2 ou 3 croquis très rapides pour visualiser les idées que j’ai en tête. Ainsi je vois bien ce qui fonctionne ou pas. J’en choisis une, et je passe à l’étape de réalisation à proprement parler.
Je vais chercher les photos qui me serviront de référence (comme une photo du Sphinx, que j’ai représenté dans une précédente illustration). Puis je travaille la composition et le style graphique, pour proposer un croquis compréhensible et qui respecte la charte qu’on a élaborée quand on a commencé à travailler ensemble. J’ai d’ailleurs une petite fiche récap que je consulte à chaque fois que je fais une nouvelle illustration pour Web Citronnade, qui me rappelle le style et les épaisseurs de tracé à respecter, les couleurs admises, les règles pour appliquer des motifs et textures...
Une fois le croquis finalisé et envoyé, Julie et Griselda me font part de leurs retours éventuels, et je passe à la réalisation de l’illustration, avec les tracés définitifs et l’ajout des couleurs.
La dernière étape consiste à exporter l’illustration dans les formats nécessaires. Pour Web Citronnade, il faut un format pour leur blog, et un autre format pour leurs réseaux sociaux. C’est à la fois pour des raisons pratiques, et pour optimiser le poids de chaque fichier et ainsi améliorer son impact écologique.

interview Liane, par Web Citronnade

Une artiste qui a du style

On sait, les artistes n’aiment pas être réduits à « un style » : en réalité, il faut bien l’avouer, chacun d’eux s’adapte et les projets peuvent donc être très divers, avec une ambiance bien différente. Le meilleur exemple, c’est le book de Liane : tu l’as vu ? On y retrouve aussi bien des dessins aux teintes pastel que des illustrations aux couleurs vives, aussi bien des traits un peu abstraits que des tracés très marqués, une ambiance tantôt moderne, tantôt vintage ... En fait, le style de Liane vient d’ailleurs.
A travers toutes ses œuvres, on note un petit quelque chose qui nous rappelle que c’est elle l’auteure. Pourquoi ? Comment ? Le mystère plane de notre côté....

Liane, comment définirais-tu cette petite touche qui ne correspond qu’à toi ? Et d’où te vient-elle ?
 
C’est une question compliquée !!! Effectivement le rendu final de mes illustrations varie énormément selon les projets et les besoins de chaque client (et mes envies aussi !). On peut donc dire que je n’ai pas de style clairement défini.
Pourtant c’est vrai, on reconnaît ma « patte » d’un projet à l’autre. C’est une notion floue et pas facile à définir, qu’on ressent plus qu’on ne peut la décrire je pense. Je crois que la « patte  » de quelqu’un est le fruit à la fois de qui il est, mentalement et physiquement, et de ce qui l’a nourri, de ses influences. Mentalement par exemple, l’ambiance globale de mes dessins me ressemble : a priori très enjouée mais avec une petite pointe de mélancolie sous-jacente, et un mélange de naïveté et d’ironie.
Physiquement aussi, je m’y retrouve : ma main a toujours naturellement dessiné des formes rondes et fluides, d’où certainement un aspect assez doux et « féminin » qui ressort dans mes dessins. Il ne m’est pas naturel de dessiner des angles et des lignes dures, c’est un geste physique qui ne me fait pas plaisir.
Du point de vue des influences, je vois dans mes dessins l’impact de l’art japonais, du tattoo, de l’illustration vintage des années 50 et de l’Art Nouveau que j’adore. J’y retrouve aussi bien sûr mon attrait pour le végétal, l’environnement et le minimalisme ;).

C’est reparti pour 2022 !

Enchantée par cette année à travailler avec Liane, c’est avec plaisir qu’on lui confiera à nouveau les rennes de nos illustrations de blog pour 2022.

Évidemment, les thématiques sont déjà définies et, contrairement à 2021, on sera sur un ton plus léger et bien plus orienté écoconception web : notre dada !
Ceci dit, rien n’est figé et les sujets pourront évoluer.

D’ailleurs Liane, as-tu un sujet que tu voudrais voir passer sur le blog citronné ? Une thématique que tu aimerais illustrer en particulier ?
 
Je serais très curieuse d’avoir un tour d’horizon des outils que vous utilisez et pourquoi vous les avez choisis dans votre démarche écoresponsable. Par exemple, savoir quels hébergeurs vous avez choisi et pourquoi ! Même si je ne sais pas du tout encore comment j’illustrerais ça !

 

On espère que cet article un peu différent t’aura plu et qu’il t’aura permis de (re)découvrir Liane Langenbach.
On t’invite également à aller naviguer :

Cet article lui étant pleinement consacré, on lui laisse le mot de la fin :

Un grand merci de m’avoir laissé cet espace pour me présenter !
Et à très vite pour de nouvelles illustrations !

Merci !

Logo Liane Langenbach, illustratrice

à Liane Langenbach qui a illustré cet article (et tant d'autres).
Une illustratrice engagée, pétillante et pleine de talent : chez Web Citronnade, on est fan !

(Re)Découvre son travail : visite sa page Instagram.